Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes auteurs favoris

J'aime Bien:

27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 15:26

Malgré le côté indigne de cette grand-mère, on s'attache fortement à elle; peut-être parce que, si on la compare à sa fille, cette dernière est encore pire! Je tenterai volontiers d'autres romans de Valérie Saubade (Les petites soeurs ou Marche arrière).

 

« J'ai décidé hier après-midi de tuer ma fille. À quatre-vingts ans, cela ne va pas être facile. D'autant que je me déplace en fauteuil roulant. »

Mais cette octogénaire hémiplégique est bien déterminée à parvenir à ses fins. Car entre mère et fille, la haine est réciproque et implacable. Ancienne pianiste, adulée par les hommes, despotique, Éléonore ne s'est jamais préoccupée de personne sauf d'elle-même. Terne et aigrie, sa fille Élisabeth attend de pied ferme l'héritage. Et soigne sa mère indigne de façon très personnelle…

♥♥♥♥

Partager cet article

Repost 0

commentaires