Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 14:20
Sur la demande d'une vieille amie dont le mari vient de mourir, l'ex-inspecteur du LAPD Harry Bosch accepte de remettre de l'ordre dans les papiers du disparu. Rendu méfiant par les révélations d'un associé du défunt, il enquête et comprend qu'il y a eu meurtre. Encore faut-il le prouver et retrouver un assassin qui a laissé des traces un peu trop évidentes de ses intentions. C'en serait à croire qu'il a envie de se faire prendre, mais seulement au terme d'un périple de plus en plus dangereux. Pendant ce temps-là, l'agent du FBI Rachel Walling reçoit, elle, l'appel qu'elle redoutait depuis des années : le tueur le plus cruel et retors qu'il lui ait été jamais donné de traquer, à savoir... le Poète... est de retour
Partager cet article
Repost0
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 14:20
« En fin d’après-midi ce jour-là, Spiros et Nikos s’étaient retrouvés sur le Dio Adelfia. Spiros avait demandé à son frère d’approcher. Quand il fut à portée de main, Spiros l’avait agrippé par la chemise, puis avait calé entre leurs deux poitrines un pain de dynamite de quatre kilos dont la mèche était allumée. Il l’avait choisie courte, faite pour un fond de cinq à six mètres. Pendant que Nikos hurlait : « Tu es devenu fou ! » Spiros lui avait crié « Qu’attends-tu d’un frère qui t’a tant aimé et que tu as trahi ? » Le pain avait explosé dans la seconde qui avait suivi. Les deux frères étaient morts sur le coup, la tête arrachée. » A Spetses, seul le père Kosma connaît le fin mot de l’histoire, pour avoir entendu la femme de Spiros en confession : Pavlina, la fille de Spiros, est contre toute attente la fille de Nikos. Il se trouve que la jeune fille, qui ignore qu’Aris est du même père qu’elle, aime celui qu’elle croit être son cousin. Aris, de son côté, préfère les garçons. Pavlina assiste à ses déconvenues. Un soir où le jeune homme est anéanti par une rupture, elle le pousse à l’inceste. Aris est retrouvé noyé le lendemain, Pavlina se découvre bientôt enceinte. Refusant d’avorter, obligée de faire adopter son enfant, elle devient absente à elle-même. Elle n’aura désormais de cesse de retrouver le fruit de sa passion. Il en circule, des rêves et des illusions, dans ces pages d’une bouleversante beauté !
Partager cet article
Repost0
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 14:17
Les différents propriétaires de ce site paradisiaque seraient disposés à vendre leurs terres pour que soit construit un village de vacances relié à la nationale, mais personne ne peut rien entreprendre si Madame ne vend pas : son terrain, le meilleur et le plus proche de la côte, se trouve en plein milieu des autres. Pourquoi cherche-t-elle à sauver la Sardaigne du béton, rester pauvre et empêcher ses voisins de devenir riches ? Madame, qui est propriétaire d’une maison d’hôtes, croit à la magie et lit dans les tarots. Madame dérange. Madame n’est pas conforme. Madame est bonne à être bête. Sa folie de ne pas vendre lui a valu une certaine célébrité. Madame a évidemment ses raisons. Seuls une adolescente de quatorze ans, un grand-père moqueur et le fils des voisins, un artiste qui joue de la trompette, semblent la comprendre.
Partager cet article
Repost0
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 14:15
Parce que ses grands-parents suisses travaillent comme relecteurs pour une collection de littérature populaire, le jeune Peter Debauer lit un jour ce qui est imprimé au dos des brouillons qu'il ramène chez lui, en Allemagne, à la fin des vacances. Le texte parle d'un soldat allemand qui, prisonnier des Russes, s'évade et parvient à regagner son pays. Il trouve la ville où vit sa femme, l'immeuble, l'appartement, mais lorsqu'il sonne et que la porte s'ouvre, celle qui lui fait face le regarde avec effroi. Elle a dans les bras une petite fille qui n'a pas deux ans, et un homme se tient à ses côtés. N'ayant emporté avec lui qu'une partie du bloc d'épreuves, Peter s'interroge sur la fin du roman. Les deux hommes se disputent-ils la femme ? Se rencontrent-ils pour la première fois ? Est-ce qu'ils se connaissent déjà ? Les années aidant, il oublie l'épisode du feuilleton jusqu'au jour où, après un rêve étrange, il lui découvre un lien avec sa propre histoire et décide de mener une véritable enquête. Qui était réellement l'auteur ? Pourquoi avait-il suivi le schéma de l'Odyssée pour s'en écarter à la fin ? Peter ne se doute alors pas que cette quête va conditionner sa vie sentimentale et l'entraîner vers le passé de sa propre famille...
Partager cet article
Repost0
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 14:15

Vida Winter, auteur de best-sellers vivant à l'écart du monde, s'est inventé plusieurs vies à travers des histoires toutes plus étranges les unes que les autres et toutes sorties de son ima­gination. Aujourd'hui âgée et malade, elle souhaite enfin lever le voile sur l'extraordinaire existence qui fut la sienne. Sa lettre à sa biographe Marearet Lea est une injonction : elle l'invite à un voyage dans son passé, à la découverte de ses secrets. Margaret succombe à la séduction de Vida mais, en tant que biographe, elle doit traiter des faits, non de l'imaginaire ; et elle ne croit pas au récit de Vida.
Les deux femmes confrontent les fantômes qui participent de leur histoire et qui vont les aider à cerner leur propre vérité.

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 14:13
On se souvient de ce petit avion, un Fairchild F-227, qui transportait une équipe de jeunes rugbymen uruguayens partis au Chili disputer un match amical, et s'est écrasé en 1972 dans les Andes. Ceux qui survivent sur ce glacier à 3600 mètres d'altitude mangent les cadavres de leurs amis… Nando Parrado, l'un des survivants, nous en livre aujourd'hui le récit de l'intérieur
Partager cet article
Repost0
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 14:13
Portrait grinçant de la jeunesse dorée new-yorkaise des années 80, artificielle, ambitieuse et sans âme, prête à tout pour réussir, mais dont la vie peut, soudain, déraper sans raison
Partager cet article
Repost0
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 14:13

 Trente ans et des poussières commençait par une fête mémorable. On y voyait Corrine et Russell Calloway former « le plus beau couple de New York », puis plonger en piqué, après que Corrine ait décidé de tromper Russell avec son meilleur ami sur fond de krach boursier. La Belle Vie s’ouvre également sur un dîner chez les Calloway, quatorze ans plus tard, le 10 septembre 2001. Corrine et Russell ont deux enfants et vivent dans un loft à Tribeca. Comme tous les New-yorkais, ils sont subitement plongés dans l’atmosphère très particulière consécutive au 11 septembre : un mélange de chaos et de sentiment de responsabilité collective, d’angoisse et d’euphorie, parce que la vie quotidienne est bouleversée et que « tout est possible ». Corrine fait du bénévolat à Ground Zero. Elle y rencontre Luke. C’est le début d’une passion qui va tout balayer sur son passage jusqu’au moment où, inexorablement, les habitudes et les convenances reprendront le dessus

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 14:10

Directeur d'une agence de pub à Amsterdam, Stijn est un branché heureux qui aime par-dessus tout la fête, le foot, ses potes et la drague, même s'il adore sa femme, la rayonnante Carmen - elle aussi dans la pub -, et Luna leur petite fille de deux ans. Cette vie dorée bascule brutalement lorsque Carmen découvre qu'elle est atteinte d'un cancer du sein.

Stijn fait face, mais très vite il se sent déchiré entre l'amour qu'il voue à sa femme et une furieuse envie de vivre à cent à l'heure...
Partager cet article
Repost0
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 14:10
C'est au milieu d'une église vide, un petit matin d'hiver, face au corps sans vie d'Antenora, sa grand-mère, que l'auteure remonte le cours du temps sur trois générations, évoquant comme dans un rêve une mosaïque de souvenirs et d'émotions... Les personnages de sa famille surgissent par touches impressionnistes, une succession d'anecdotes tendres et cruelles : Monda, l'arrière-grand-mère, irresponsable et frivole, qui cache un chagrin d'amour brûlant ; Antenora, femme forte enserrée dans ses liens d'épouse, de sœur et de mère prisonnière d'un monde archaïque et machiste, qui tente de préserver sa liberté intérieure... L'histoire d'Antenora est aussi celle d'un siècle qui la confrontera à des expériences décisives : la guerre, le fascisme et la déroute d'après-guerre. Des épreuves douloureuses et répétées : un enfant emporté trop tôt par la maladie, de départ de ses fils au combat, les derniers instants de la vie conjugale, la solitude nouvelle
Partager cet article
Repost0