Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 11:03

Après le succès des Chroniques de San Francisco, Armistead Maupin signe Maybe the moon, un roman très différent de sa précédente série mais où l'on retrouve tout le charme et l'humour de l'auteur. Cadence Roth dite Cady influencée par son amie Renée se décide à tenir un journal auquel elle confie ses péripéties professionnelles et sentimentales. Cady est un drôle de personnage. Elle mesure soixante dix neuf centimètres et Los Angeles est son vaste et cruel terrain d'aventures. Dans un gros succès hollywoodien, elle a tenu, dix ans auparavant, le premier rôle, celui d'un elfe découvert par un écolier timide derrière sa maison. Première réussite de sa carrière d'actrice, c'est aussi, malheureusement, la dernière. En partie parce qu'elle apparaît camouflée sous un costume en latex, nombreux sont les spectateurs croyant que cet elfe si charmant à l'écran n'était qu'un trucage. Encouragée par de nombreuses promesses jamais tenues, Cadence n'en désespère pas moins d'obtenir une nouvelle fois un rôle principal. Sa seule attente, devenir une star à part entière, l'égale de Sophia Loren ou Shirley MacLaine. Autour des histoires tragi-comiques de cette actrice en mal de célébrité, Armistead Maupin traite du thème de la différence dans une société sans états d'âme.
♥♥♥♥

Partager cet article
Repost0

commentaires